One Response

  1. Rachid ELAÏDI at |

    il n’ y a pas que la RDC vers une guerre civile mais tous les pays africains et les 23 pays arabes et en particulier le Maroc. Car les pouvoirs en place ont des prérogatives fonctions de leurs intérêts dans leur pays respectif et qui peut se résumer par l’enrichissement personnel. Le peuple donc n’ a pas le droit au chapitre!(par contre a le droit aux spy-caméra chez-lui,pour l’espionner) .Les éléments de cette analyse sont les mêmes et en particulier pour Maroc ;dernièrement sur 10 électeurs ,8 se sont abstenus voire ne se sont même pas déplacés de chez-eux (et ce résultat est donné par le ministère d’Intérieur après avoir gonflé ce résultat mesquin! ,alors qu’ à vrai dire, pas plus de 1% qui ont voté et dont personne n’est animé par une volonté politique!)et dire qu’il y a une majorité qui s’est dégagée : quelle majorité!! et en sus ,un premier ministre .

    Tout les intervenants et surtout des pays qui ont une tradition démocratique veulent que le pouvoir en place engage des discussion avec l’opposition ,mais l’erreur est là ,car la vraie opposition n’est pas celle des partis politiques qui sont des simples marionnettes entre les mains du pouvoir en place ,mais plutôt dans la rue où cette vraie opposition ne se dévoile pas, peur de la cinquième colonne du palais (royal au Maroc); c’est pour cette raison,entre autres, que l’enjeu politique est toujours pour un changement de régime vers un État de droit ,par exemple au Maroc vers une première république marocaine et donc pour éviter tout débordement comme en 2011 dit le printemps arabe ,il faut que l’armée soit cet arbitre ,cette institution militaire est la seule refuge des millions de citoyens et donc d’établir une nouvelle constitution et de mettre de l’ordre dans une société dévastée par une corruption et des faux politiques et ce n’est qu’ensuite ;après la maturité d’un peuple, que le pouvoir passe des militaires aux civils ,comme ce qui est entrain de se faire en Égypte dans une certaine limite. Sinon, c’est la guerre civile et dont personne ne sait comment cela se termine ;une situation à la syrienne ,pour le Maroc est vite réalisée,les déplacés prendront trois directions: Mauritanie,Algérie,la Méditerranée(Espagne,Portugal,Italie…).

    Et les défis ne manquent pas, pour le Maroc ,il y a au moins trois : le Sahara Occidental (fait parti du Maroc ou non ,il faut choisir et se donner les moyens) ,les 5 millions de marocains qui vivent à l’extérieur du Maroc ,avec un flux régulier qui se noient ou arrive sur la terre ferme en Europe…et enfin ,les citoyens marocains n’ont aucune perspective d’avenir et sont engagés facilement dans des sales boulots(cinquième colonne du palais royal) ;ni emploi,ni considération,…et sont considérés par le pouvoir en place comme des retardés mentaux et donc pour le palais le Maroc est une psychiatrie ,à ciel ouvert , donc autres…sinon ,le déluge…

    Reply

Leave a Reply